Ce qu’il faut savoir sur les desserts salés


Ce qu’il faut savoir sur les desserts salés

Avec le grand boom des émissions culinaires qui a émergé ces dernières années, les téléspectateurs ont pu assister à un florilège de créativité de la part des candidats ainsi que la création de recettes aussi surprenante les unes que les autres. Parmi ces revisites de recette, les desserts qui sont de plus en plus sophistiqués. La mode n’a pas que des mauvais côtés, en effet, il peut en ressortir du bon et la nouvelle tendance des desserts salés sont vraiment délicieuse. Le principe consiste à partir d’une base de dessert basique et de la décliner en une version salée, à proposer en apéritif ou en entrée. Inverser les codes de la gastronomie et surprendre avec des saveurs inhabituelles.

Avez-vous envie de vous lancer dans cette nouvelle aventure et expérimenter des recettes en mélangeant des saveurs, inclure un ou plusieurs ingrédients particuliers par exemple, pour un résultat qui en étonnera plus d’un.  Tous les jours, ouvrez votre frigo pour en ressortir des ingrédients et revisitez des cupcakes, crêpes, petits choux et madeleines. Vous allez voir comme les combinaisons gourmandes sont quasiment infinies et vous allez voir à quel point vous allez vous amuser à créer de nouvelles recettes. Laissez place à votre audace et à votre créativité !

Salé-salé et non sucré-salé

Le sucré-salé est un goût bien connu de tous bien qu’apprécié par certains seulement. Le dessert salé, lui, va au-delà de ce mixte traditionnel du sucré avec le salé. Ici, il s’agit de prendre un dessert traditionnel et de le détourné en un mets salé. Prendre par exemple de la pâte à chou et à la place de la crème pâtissière, y mettre une garniture salée comme du jambon, du fromage, du thon, de la salade, etc. selon votre préférence ! Une manière particulière de revisiter le basique sandwich.

Détourner les formes des plats

La présentation peut devenir également un bon atout pour créer l’effet de surprise avec une recette classique comme avec le food design. Alors, les mille-feuilles peuvent se déguster  salé et les tartes se présenter à la tomate. S’approprier d’une recette classique de la pâtisserie, comme le cake ou la religieuse et d’en faire une version salée. Vous constaterez que le goût est automatiquement conditionné par le visuel du plat. 

Exemple de pâtisserie salée

Voici quelque recette dont vous pouvez prendre inspiration :

  • Madeleines : qui pourrait dire ne pas connaître une madeleine ? Sauf qu’au lieu de trouver un parfum vanillé ou des petites aux chocolats, découvrira du jambon à la place. 
  • Mille-feuilles : ici la crème pâtissière est remplacée par une crème de roquefort, en plus de la mousse onctueuse et une pâte croustillante, les éléments indispensables d’une mille-feuille.
  • Cannelés : naturellement servie à l’heure du thé, la recette est déclinée en une version salée. 
  • Cheesecake : LE gâteau américain par excellence se revisite aussi en version salée 
  • Clafoutis : dans une nouvelle recette, vous n’y trouverez ni fruits ni sucre, mais des tomates cerises et herbes aromatiques. Servi avec le la salade, celle-ci apportera un peu de fraîcheur à l’ensemble.

Une recette facile à faire

Idéal pour les personnes aimant recevoir chez soi, voici une recette simple à réaliser et qui se dévoreront en une bouchée. Cette recette peut se customiser à volonté en variant les garnitures et les épices. 

Pour une vingtaine de cookies salés : 

  • 140g de farine
  • 60g de beurre
  • 1 œuf
  • 50g de comté râpé
  • 75g de dé de jambon
  • 1 cuillère à café de levure
  • Sel, poivre
  • Herbes (facultatif)

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un saladier, mélangez la farine, le fromage, la levure, le sel, les dés de jambon. Puis ajouter le beurre fondu et l’œuf battu. Malaxez pour avoir une pâte homogène. Recouvrez votre plaque de cuisson avec du papier sulfurisé et disposez dessus des petites boules de pâte de la taille d’une grosse noix, que vous aplatirez avec la main. Enfournez une quinzaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Servez tièdes ou froids.

Tartelettes, beignets, financiers, croquettes, gaufres existent déjà en version salée.  Des desserts dès l’apéritif, vos convives en seront épatés. Pour cela, diminuer la quantité de sucre ou de carrément ne pas en mettre du tout ; d’ajouter des légumes, du fromage ou de la viande pour obtenir des gâteaux en version salée. 

A la proche des fêtes de noël , rien de mieux qu’un cygne en pâte à chou pour mettre en valeur une mousse de foie gras, ou des choux farcis au magret de canard fumé avec des oignons confits pour le dîner. 

Pour des repas inoubliables, faites rimer gourmandise avec surprise et mettez en scène des crèmes brulées au foie gras, des capucinos de girolles et des tuiles au parmesan dignes des plus grands restaurants. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *